© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

 

L'Ordinaire du jour

Dans l’Honneur des poètes, Paul Eluard affirme avec force : 


Il est temps de redire, de proclamer que les poètes sont des hommes

comme les autres.


Rouben MELIK est un homme comme les autres, une vie modeste, à Paris dans le 18ème arrondissement jusqu'en 1974, puis à l'Haÿ les Roses. 
Le petit appartement  rue de Trétaigne:  des meubles achetés au Marché aux puces , un peu encombrants, des objets qui ont une histoire : la pendule de l’enfance accrochée au mur à faire réparer régulièrement, les tapis orientaux au sol et aux murs, la balance paternelle de pesée des pierres précieuses, des boites aux reflets nacrés, la bibliothèque, des livres de poésie partout, et  au milieu de tout cela les animaux familiers : chat, tortue, poisson rouge, oiseaux .


Ce même appartement se transforme en atelier lorsqu’Ella s'empresse de coudre les derniers costumes  qu’elle doit livrer à René Allio, André Reybaz ou Hubert Gignoux,  au Théatre des Mathurins ou Marigny et qu’on cherche une place pour la machine à coudre, les tissus chatoyants, le mannequin ou le miroir lorsque les acteurs viennent aux  essayages : tout un monde de couleurs et de vie sous les yeux  du poète.


Cet appartement où l’on reçoit sans façon les amis poètes : Paul Chaulot , Robert Sabatier, André Marissel, Marc Alyn, Charles Dobzynski , Eugène Guillevic , Jean L'Anselme, Alain Bosquet, René Rougerie … les amis arméniens de la communauté, ou encore ceux  avec qui on va changer le monde …

Vélo et mobylette, métro, bus et train pour se déplacer, pas de voiture.
Les vacances: des  paysages à découvrir qui l'inspirent:

Surtout la mer: à Dieppe, Yport, Cancale, Saint Vast la Hougue, Port Navalo...

 La campagne : le Limousin, les gorges du Tarn, le marais Poitevin, les bords de Loire .

Et c'est surtout Paris que Rouben Melik  aime traverser de quartiers en quartiers en homme de la ville. toujours élégant.

C'est qu’en poésie comme en peinture ces détails sont déterminants : tous ces détails de la vie quotidienne, de l'Ordinaire du jour sont dans ses poèmes :


"RM : Vous savez je ne me pose pas de problème, je me les pose anxieusement à propos des choses quotidiennes que je vais vouloir appréhender, prendre, saisir : un regard, un sentiment...un verre... cet  écouteur qui est sur la table... la table elle-même, l'ambiance... un deuil, un amour... un sentiment familial, une prière, une musique d'orgue entendue quelque part…."

Rouben Melik avec René Rougerie     

éditeur de poésie à Mortemart

A QUOI JOUES -TU? dit par R.MELIK - Sonatine
00:00 / 00:00
SONATINE dit par R..MELIK - Unknown Artist
00:00 / 00:00

En vacances dans le     Loiret avec ses grands parents , Sévane  avait caché la clef de la chambre d'hôtel

à Sarajevo avec Jasna Samic poétesse

 MORALE

Il sera tard le soir au départ du métro

Pour se quitter sans croire aux mots de l'Ecriture

Et de la glorification des ans trop

Tard venus à la bouche où se taire est nature

De la mort interdite. A quoi ne pas rêver

D'avoir changé le monde et s'en donner le change

A l'enseigne du coeur pour tout compte au lever

D'un soleil couronné dans les yeux de l'archange

Annonceur. Ou speaker pour être plus précis.

J'aurai accompagné sur le quai de la gare

Un autre camarade avec qui les récits

De la guerre ont un goût d'orange amère et rare

A s'éplucher le texte aux soirs des grands discours

Discontinus. Tu viendras raconter l'histoire

A son envers et sa morale dans les cours 

Où seront allumés les feux d'un crématoire

Pour l'oubli journalier de la vie en retard

Sur l'ite rituel et j'irai par manie

Au lendemain qui chante, acheter en bâtard

Un supplément de pain quand la messe est finie

CE PEU D'ESPACE ENTRE LES MOTS